Carey Young

Biographie

Carey Young fonde sa pratique artistique sur un foisonnement de disciplines incluant les affaires, le droit, la politique, les sciences et les communications. Les outils et le langage propres à ces différents domaines sont à la base même de ses œuvres installatives, performatives, textuelles, photographiques et vidéographiques, dans lesquelles se développent des relations absurdes entre un performeur ou des « sujets » et la rhétorique de discours politiques, commerciaux ou juridiques. Récemment, elle a exploré les liens entre la loi, le genre et le filmique, notamment dans Palais de Justice (2017), où l’artiste filme furtivement des femmes avocates et juges travaillant au Palais de Justice de Bruxelles.

Le travail de Young a été présenté de par le monde, notamment dans le cadre d’expositions individuelles au Dallas Museum of Art (2017), au Migros Museum für Gegenwartskunst (Zurich, 2013), à la Power Plant (Toronto, 2009) et au Contemporary Art Museum St. Louis (2009), ainsi que lors d’expositions collectives au Centre Georges Pompidou (Paris, 2018 et 2015), au Front International : Cleveland Triennial (2018), au Walker Art Center (Minneapolis, 2018), à la Tate Liverpool (2014-2015), au San Francisco Museum of Modern Art (2012), au New Museum (New York, 2011), à la Tate Britain (Londres, 2009-2010), etc. Une monographie sur son travail, Subject to Contract (2013), a été publiée par JRP|Ringier (Zurich, 2013). Carey Young vit et travaille à Londres, et est représentée par la Paula Cooper Gallery (New York).
www.careyyoung.com

Exposition

L'imaginaire radical : le contrat social
2018.09.13 - 12.15

L’exposition collective L’imaginaire radical : le contrat social est le premier projet d’une série d’expositions sur l’Institution et son histoire, cherchant à comprendre comment les artistes s’y sont associés ou opposés pour peu à peu faire infléchir les positions qu’elle adopte. Le système judiciaire est l’institution observée dans ce premier volet.

Lire plus