Santiago López Petit

Biographie

Né à Barcelone en 1950. Militant de l’autonomie ouvrière dans les années 70, il a travaillé durant plusieurs années comme chimiste. Il a ensuite étudié la philosophie, et est actuellement professeur de philosophie à l’université de Barcelone. Il a participé à de nombreux mouvements de résistance postérieurs à la crise du mouvement ouvrier. Il est un des membres fondateurs du collectif de pensée critique et expérimentale Espai en blanc (www.espaienblanc.net). Parmi les réalisations du collectif, on trouve le film El taxista Ful (2005), les campagnes « Argent gratuit » et les feuillets d’agitation « Le pressentiment ». Santiago López Petit a publié plusieurs livres, parmi lesquels : Entre el Ser y el Poder. Una apuesta por el querer vivir (1998, réédité en 2009), Horror Vacui. La nuit de la traversée du siècle (traduit en français aux éditions de L’harmattan, 2010), El infinito y la nada. El querer vivir como desafío (2003) Aimer et penser: la haine du vouloir-vivre (traduit en français aux éditions de L’harmathan, 2010), La movilización global. Breve tratado para atacar la realidad (Madrid 2009). Il a collaboré à divers livres collectifs, et à des revues comme El Viejo Topo, Archipiélago, Riff Raff, Futur Antérieur, etc. Ses livres ont été traduits en plusieurs langues.

Événement

Colonisation de la pensée : art, économie et politique
2012.10.16 - 10.20

Soucieux de contribuer à l’avancement de la réflexion sur des enjeux d’actualité, VOX organise deux séries de rencontres à l’automne 2012 développées par Vincent Bonin, Barbara Clausen et Marie J. Jean.

Lire plus