Simon Sheikh

Biographie

Simon Sheikh vit et travaille à Berlin et à Londres. Il est commissaire indépendant et critique. Il a été correspondant pour Springerin, Viennes, un collaborateur pour le journal e-flux, New York, et a également été recherchiste pour le projet FORMER WEST project, initié par BAK à Utrecht. Il a obtenu son doctorat sur l’élaboration d’expositions et l’imaginaire politique à l’Université de Lund (Suède). Depuis septembre 2012, il occupe le poste de professeur associé au Goldsmiths College à Londres. Avant cela, Sheikh a été directeur d’Overgaden Institute for Contemporary Art à Copenhague (Danemark) de 1999-2002, et conservateur au NIFCA, à Helsinki, de 2003-2004. Il a également été rédacteur en chef du magazine Øjeblikket entre 1996 et 2000, et membre du groupe GLOBE de 1993 à 2000. Il a aussi été le coordonnateur du programme Critical Studies, à Malmö Art Academy (Suède) de 2002 à 2009. En tant que commissaire, il a élaboré des projets d’expositions telles que Capital (It Fails Us Now) (Oslo) en 2005 ; Kunstihoone (Tallinn) en 2006; Circa Berlin à Copenhagen Contemporary Art Center (Copenhague) en 2005 et Models of Resistance (Copenhague) en 2000 avec le groupe GLOBE. Les écrits de Sheikh ont paru dans des périodiques tels que Afterall; AnArchitectur; Open et Texte zur Kunst. Ses plus récentes publications comprennent Capital (It Fails Us Now) (2006); In the Place of the Public Sphere? (2005); Knut Åsdam (monographie) (2004) et l’anthologie We are all Normal (avec Katya Sander) (2001). Une collection de ses essais sera publiée par b_books, à Berlin.

Événement

Quelque chose à dire, quelque chose à faire
2012.12.12 - 15.12

Cycle d’événements – conférences, performances, projections – ayant comme objectif d’investir la production du savoir, le statut de l’auteur, les politiques institutionnelles de l’art ainsi que l’historiographie des expositions…

Lire plus