DIALECTIQUE
Du Lexique Chto Delat (2014)

La dialectique est au cœur de la philosophie de Karl Marx et de l’un de ses prédécesseurs, Georg W. F. Hegel. En général, le terme dialectique désigne à la fois une méthode de compréhension de la réalité et la nature de cette dernière. Rien n’est statique dans le monde pour le penseur dialectique puisque tout est continuellement en mouvement. En vertu de cette dynamique, le tout social se morcelle en parties opposées les unes aux autres. Ce conflit pousse à une résolution qui exige qu’on se lance dans la nouveauté. La succession des conflits et des résolutions façonnera ainsi une série progressive, un développement cumulatif et évolutif. Les révolutionnaires russes de 1917 ont cherché à appliquer la dialectique pour comprendre les forces conflictuelles que provoquait la montée du capitalisme. Leur but était de résoudre ce conflit en proposant une forme de société fondamentalement nouvelle, un système appelé le socialisme. Ces révolutionnaires politiques ont trouvé leurs pairs dans le milieu des arts. L’ascension postrévolutionnaire de l’avant-garde a été caractérisée par des activités remarquables en photographie, en design et en cinéma. Les réalisateurs Dziga Vertov et Sergueï Eisenstein, désormais célèbres, étaient extrêmement habiles en montage, une méthode dialectique réunissant le conflit, le développement, la résolution qui définiraient le cinéma révolutionnaire. Dans son essai de 1949, Approche dialectique de la forme cinématographique, Sergueï Eisenstein écrivait : « Car l’art est toujours conflit : 1) selon sa mission sociale, 2) selon son essence, 3) selon sa méthodologie. Selon sa mission sociale, puisque : c’est la tâche de l’art de révéler les contradictions de ce qui existe1. »

1. Sergueï Eisenstein, Approche dialectique de la forme cinématographique, 1949 (traduction tirée de François Albera, Eisenstein et le constructivisme russe, Lausanne, 1990, L’Âge d’homme, p. 58).

 

Retour à l’essai de Véronique Leblanc