SONGSPIEL
Du Lexique Chto Delat (2014)

Terme inventé par Bertolt Brecht, qui désigne un type de comédie musicale dialectique. Sa dramatis personæ est composée de héros et d’un chœur. En principe, un songspiel est basé sur des faits réels et peut être considéré comme une représentation simple de ces derniers, révélant leurs mécanismes et leurs forces cachées. Le but du songspiel n’est pas d’expliquer une situation, mais d’en proposer une construction mentale ; tout spectateur pourra de lui-même l’examiner, en faire une analyse simple et percevoir la situation ainsi réduite à l’essentiel. L’établissement de cette construction mentale présuppose que les auteurs mettent de côté la moindre de leurs émotions, puisque celles-ci peuvent servir à manipuler le spectateur. Le réalisme et l’ironie sont parmi les principaux éléments de la méthode créative du songspiel. Chacune des œuvres relevant de ce genre est créée à partir d’une étude approfondie d’une situation, après une analyse plus générale, avec la participation de spécialistes membres de Chto Delat et d’ailleurs.

Les héros d’un songspiel sont des personnages typiques : ils présentent, d’une part, un assortiment de traits de caractère qui reprennent les stéréotypes et les lieux communs qu’on associe au rôle social incarné et possèdent parfois, de l’autre, l’individualité d’une personne donnée (ils affichent souvent les caractéristiques de personnalités dont on trouve les déclarations dans les médias).

 

Retour à l’essai de Véronique Leblanc